Retour sur le 7ème congrès mondial de tourisme de neige et de montagne

Laurent Vanat, consultant de Genève, a démontré qu’Internet n’avait pas d’impact flagrant sur la fréquentation des stations de ski. En effet, la plupart d’entre elles possèdent une clientèle nationale (l’Andorre est une exception). Le tourisme de neige est très local, traditionnel, plus domestique que les autres formes de tourisme. Ce n’est pas un marché très élastique. Internet peut alors être utilisé comme un outil marketing vers les clients déjà acquis. Selon M. Vanat, des effets bénéfiques, au niveau de l’image, peuvent être obtenus mais les stations ne savent pas encore toujours bien en tirer partie et font souvent preuve de conservatisme.

Lire l’article complet www.etourisme.info

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :