Suisse : La mise en oeuvre de l’initiative Weber peut être un mal nécessaire

Dans les régions de montagne, il y a trop d’infrastructures touristiques qui ne correspondent pas aux besoins de la clientèle, estime le président d’Hotelleriesuisse. La mise en oeuvre de l’initiative sur les résidences secondaires représente le plus grand défi actuel du tourisme alpin, a estimé mardi le président d’Hotelleriesuisse Guglielmo L. Brentel. Mais c’est aussi une chance, selon lui.

Lire l’article complet www.tdg.ch

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :