Myneige partenaire de la Pierre-Saint-Martin

Spécialisée dans l’équipement des stations, Myneige réalise 50 % de son chiffre d’affaires en France. « Le premier canon à neige – on dit maintenant ” enneigeur ” – a été installé par un privé à Champ-du-Fleur dans le Jura, c’était en 1973. Flaine a suivi très vite, et, aujourd’hui, la plupart des stations sont équipées, mais pas en totalité « , explique Marc Lanaspeze, directeur commercial de Myneige. La neige de culture est entrée dans les mœurs avec ses règles rassurantes. « Elle est fabriquée avec de l’eau sans additif. La France a instauré un moratoire depuis neuf ans pour interdire les additifs sur le sol français ». Le volume de neige produit est le double de l’eau consommée. L’année dernière, la Pierre-Saint-Martin a turbiné 48 000 m3 d’eau et a donc produit 96 000 m3 de neige. Une goutte d’eau par rapport à sa voisine Gourette, proche des 150 000 m3 d’eau travaillée. De 60 enneigeurs, Dominique Rousseu aimerait passer à une centaine pour la saison 2013-2014. À 15 000 euros pièce, sans compter l’augmentation de la capacité de retenue d’eau, la facture risque d’être salée pour l’établissement public des stations d’altitude (EPSA) qui gère la Pierre et Gourette.

Lire l’article complet www.pyrenees.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :