Quel avenir pour le Queyras ? Réduire le périmètre de la régie ou fermer certaines remontées ?

145 000 euros : voilà le déficit de fonctionnement de la régie des remontées mécaniques du Queyras. Aujourd’hui, le déficit global cumulé depuis 2007 est de plus de 300 000 euros, contre 210 000 euros l’an dernier. «L’entretien de la neige de culture, les pièces des remontées mécaniques, l’électricité… tout cela fait que les recettes ne permettent pas de subvenir aux obligations qui nous sont fixées », explique Sylvain Philippe, directeur de la régie, qui insiste : il n’y a « aucun élément de luxe, nous sommes sur une comptabilité publique, le budget est donc voté en conseil d’administration».

Lire l’article complet alpesdusud.alpes1.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :