Archive | Le marché du ski et de la montagne en Chine RSS for this section

1,8 million de touristes chinois attendus en France en 2013/2014

Un marché prometteur et très sensible au phénomène de saisonnalité. Les chinois disposent de deux principaux congés annuels durant lesquels voyager : le Nouvel An (janvier-février) et la « Golden week » (septembre-octobre). L’époque des groupes importants qui visitaient 5 à 6 pays en 15 jours a tendance à disparaître au profit des voyages en petits groupes. Le nombre des pays européens visités se réduit également. En 2010 les touristes chinois visitaient 2 à 3 pays (France, Italie et Suisse de préférence) en 10 jours. D’ici 2015, ils ne visiteront qu’un ou deux pays en 6 jours, la France et la Suisse arrivant en tête des préférences. Cette évolution vers des voyages plus individuels devrait se poursuivre. « Ces nouveaux touristes sont de plus en plus demandeurs de formules sur mesure. Au-delà des beaux paysages et des lieux célèbres, les thématiques sont appelées à se développer tels les châteaux, l’oenotourisme, les cérémonies de mariage, le golf, le jeu qui est illégal en Chine, le ski, les achats orientés sur les marques de luxe, les incentives… Cette clientèle s’attache beaucoup plus à la personnalisation des voyages qu’au prix. Le bon rapport qualité/prix n’est pas prioritaire» a déclaré Frédéric Mazenq, directeur Atout France (Maison de la France) en Chine.

Lire l’article complet www.tourmag.com

Publicités

Un hôte chinois ”cajolé”

C’est peu connu mais les Alpes prêtent main forte à la Chine pour développer son activité montagne. Le gouverneur de la province chinoise du Sichuan, M. Jiang Jufeng, est passé par Annecy, Chamonix et même Grenoble, mi-juin, pour renforcer la coopération montagne entre les Alpes et le Sichuan. Cette coopération est dirigée depuis 2007 au Sichuan par un guide de Chamonix, Serge Koenig, affecté Vice-consul au Consulat Général de France à Chengdu, capitale de la province.

Lire l’article complet alpes.france3.fr

400 millions de yuans investis pour développer le tourisme au Tibet

Plus de 400 millions de yuans (63,5 millions de dollars) ont été affectés en tant qu’aide de partenariat au développement du tourisme dans le sud-est du Tibet par le gouvernement provincial du Guangdong (sud). La préfecture de Nyingchi dans le sud-est du Tibet, avec ses abondantes forêts vierges, ses montagnes enneigées, ses rivières et pâturages, dispose d’un « potentiel de ressources en or pour le tourisme », a annoncé samedi un responsable de l’aide de partenariat au Tibet.

See on www.chine-informations.com

Coopération montagne entre les Alpes et le Sichuan

Le gouverneur de la province chinoise du Sichuan, Jiang Jufeng, vient d’achever une visite à Annecy et Chamonix, visant à renforcer la coopération montagne existante entre les Alpes et le Sichuan. Rappelons que cette province du sud-ouest de la Chine, grande comme la France et peuplée comme l’Allemagne, affiche une croissance annuelle de 15 %. Cette coopération, lancée en 2007, est destinée à exporter en Chine la longue expérience française du tourisme et des sports de montagne. Elle a déjà débouché sur une vingtaine de contrats économiques et plusieurs programmes de formation dans le domaine du tourisme et des sports.

Lire l’article complet www.actumontagne.com

ISPO BEIJING 2012 Reflects Dynamic Development Of Chinese Sports Business

In 2012 ISPO BEIJING once again breaks its own records: more than 24,500 industry professionals came to the China National Convention Center in Beijing to view the exhibited products by 353 exhibitors (+ 28%), 516 brands (+ 47%) on 35.000 m2; (+ 17%) of exhibit space. This represents a two-digit growth of the trade show in all relevant areas, and further expands its position as the leading sports business platform in the Asia-Pacific territories. Klaus Dittrich, Chairman and CEO of Messe München, comments on the event’s success: “We are very pleased with these extraordinary results, far exceeding our expectations.”
Via www.ispo.com

7 millions de skieurs chinois en 2020

Les grands domaines skiables des Alpes, captent à eux seuls 46 % des journées-skieur à travers le monde mais ce paysage est appelé à évoluer dans les années qui viennent. La Chine et la Russie constituent les deux principaux réservoirs de croissance à l’échelle planétaire. Etonnant, quand on sait que la Chine n’a aucune culture du ski. Aujourd’hui, le pays compte près de 350 stations, mais celles-ci sont souvent très mal équipées. Seule une vingtaine s’approchent des standards occidentaux. Les domaines skiables chinois sont essentiellement consacrés au débutants (80 % du marché). Le ski ne s’y pratique pas dans la durée, mais est plutôt vécu comme une « expérience » à tenter. On dénombrait en 2011, 3 millions de skieurs chinois, totalisant 5 millions de journées-skieur. D’après les spécialistes, le pays comptera 7 millions de skieurs en 2020, et à terme jusqu’à 120 millions de pratiquants.
Lire l’article complet www.lemonde.fr

Another strong year for China’s outdoor business

COCA, the Chinese Outdoor Commerce Alliance, has just put out its own figures on the evolution of the outdoor market in China. The numbers indicate that the business grew from 7,130 million yuan renminbi in 2010 to RMB 10.76 billion (€1,287m-$1,708m) last year at the retail level. This increase of nearly 51 percent corresponds to an evolution at the wholesale level of nearly 70 percent to RMB 54.3 billion (€6.49-$8.62bn)
Via www.ispo-newsblog.com

%d blogueurs aiment cette page :